Jaguar XJ-S 3.6

Jaguar XJ-S 3.6, luxueuse GT

BofAssez bienBienTrès bienExcellent Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?

Luxe, calme et volupté. Voilà comment on pourrait résumer la Jaguar XJ-S 3.6. Car, à défaut d’être une vraie sportive, cette grande GT apporte un art de vivre “so british”. En la conduisant avec un certain flegme elle apporte un plaisir incomparable. D’ailleurs elle n’a pas vraiment de youngtimers concurrentes.

Un moteur 6 cylindres

En 1983 la Jaguar XJ-S, jusque-là proposée uniquement en V12, est aussi commercialisée avec un moteur 6 cylindres. Il s’agit d’un 3,6 litres à double arbre à cames en tête et 24 soupapes. Il développe un peu plus de 220 chevaux ce qui peut sembler un peu juste pour les 1 600 kg de la voiture. Il apporte toutefois l’avantage de moins consommer que le V12 et de moins chauffer. Hormis la mécanique le style reste le même que la V12, on remarquera surtout les jantes alliage “perforées” (jantes Starfich sur la V12).

Jagaur XJS 3.6

Au volant de la Jaguar XJ-S 3.6

Prendre le volant d’une Jaguar XJ-S est toujours un moment très particulier. Entre le cuir Connoly et la loupe d’orme on se sentirait presque anobli. Il y a de quoi hésiter entre boire le thé et commencer à rouler. Pour démarrer il faudra choisir la bonne clé puisqu’il y en a une pour le contact, une autre pour les portes et encore une pour la trappe à essence et une dernière pour le coffre! Mais nous ne sommes pas pressés. D’ailleurs madame profite du miroir de courtoisie qui s’éclaire en le sortant de la boîte à gants.

Bien installé derrière le beau volant Jaguar on est impressionné par la longueur du capot. Sous celui-ci les 6 cylindres lancent la voiture tranquillement. Tout se passe en douceur et peut même aller vite sur autoroute, il faut juste du temps. Car, même si Jaguar la présentait comme une sportive, la XJ-S ne se brusque pas. Elle se savourer sans l’agresser. D’ailleurs son poids et ses freins vous rappelleront à l’ordre au moindre excès d’optimisme. Et puis le cuir des sièges vous fera glisser à chaque virage trop serré. En conduite “aristocratique” elle se comporte de façon saine. Ses suspensions sont franchement souples mais correspondent bien à son état d’esprit.

Les évolutions de la Jaguar XJ-S 3.6

En 1987 il devient possible d’opter en option pour une boîte automatique ZF 4 rapports. L’équipement de série est amélioré avec des antibrouillards avant, des rétroviseurs chauffants et des sièges chauffants avec réglage électrique du support lombaire. Une nouvelle console centrale fait son apparition ainsi que des seuils de porte en inox. En 1988 un ABS de marque Teves est installé en série. 1989 sonne l’heure du pot catalytique et donc d’une baisse de puissance. Elle sera restylée en 1991 (passage chez Ford) et devient alors la XJS (sans le trait d’union).

Jaguar XJ-S 3.6 intérieur

Faut-il acheter une Jaguar XJ-S 3.6 ?

Cette Jaguar XJ-S 3.6 reste relativement accessible sur le marché des youngtimers. Mais le souci n’est pas de l’acheter mais plutôt de l’entretenir. Car il ne faut pas oublier qu’il s’agit d’une voiture de luxe avec les coûts qui vont avec. Cela est valable pour une Jaguar comme pour d’autres voitures prestigieuses. Certains diront que la mallette à outils située dans le coffre est là car une Jaguar est toujours en panne. D’autres répliqueront qu’ils n’ont jamais eu de soucis. Que sa mauvaise réputation en matière de fiabilité soit fondée ou non, il faut obligatoirement vérifier l’historique et le bon suivi des révisions. Et un contrôle complet de l’état de la carrosserie permettra de vérifier la présence de corrosion.

Si vous avez envie d’une grande voiture plus luxueuse que sportive alors la Jaguar XJ-S 3.6 va vous ravir. Attention vous n’en profiterais qu’à 2 puisque les places arrière sont trop petites. Par contre le coffre vous permettra d’emmener beaucoup de bagages. La voiture idéale pour partir en week-end de charme!

Spécifications et performances Jaguar XJ-S 3.6

Moteur et transmission

Énergie:essence
Moteur:6 cylindres en ligne, longitudinal avant
Alésage x course:91 x 92 mm
Cylindrée:3 590 cm3
Alimentation:2 ACT, injection électronique
Soupapes:4 par cylindre
Puissance fiscale:17 CV
Puissance maxi:228 ch DIN à 5 300 tr/mn
Couple maxi:33,1 mkg à 4 000 tr/min
Transmission:propulsion
Boîte de vitesse:manuelle 5 rapports ou automatique

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:1 630 kg
Longueur:476,5 cm
Largeur:179,5 cm
Hauteur:126 cm
Empattement :259 cm
Réservoir :91 litres

 

Châssis – Carrosserie

Carrosserie:coupé 2+2
Direction:crémaillère
Suspensions AV:ressorts hélicoïdaux
Suspensions AR:ressorts hélicoïdaux
Freins:Disques ventilés av, disques AR + ABS
Pneumatiques:215/70 VR 15

 

Performances

Vitesse maxi:227 km/h
400 m départ arrêté:16 s
1000 m départ arrêté:29,5 s
0 à 100 km/h8,5 s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43autres articles dans Les Coupés youngtimers youngtimers
Vous intéresserons
Porsche 944 S voiture youngtimer
Porsche 944 S

Passé le milieu des années 80 c'est la mode des moteurs 16 soupapes. Même Porsche...