Peugeot Oxia

Peugeot OXIA un concept car exceptionnel

BofAssez bienBienTrès bienExcellent Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?

Un prototype est généralement destiné à faire briller une marque lors des salons de l’auto. Avec la Peugeot OXIA c’est différent puisque ce concept-car a réellement roulé. Un concentré de la technologie Peugeot des années 80 à 349 km/h.

La Peugeot OXIA un concept car des années 80

En regardant uniquement la photo vous pouvez vous demandez ce que fait ce véhicule sur un site consacré aux modèles des années 80. Et bien c’est tout simplement parce que la Peugeot OXIA date de 1988. Difficile en effet d’imaginer qu’elle a bientôt 30 ans. Seul l’arrière par la forme de ses feux et son air de Testarossa laissent deviner son age.

Bien sûr elle n’était pas destiné à être fabriquée en série. Mais il faut saluer le travail de Peugeot pour faire rouler cette merveille de technologies de l’époque. Jugez plutôt: 4 roues motrices et directrices, moteur de près de 700 ch, carrosserie en Kevlar-carbone avec doublures en matériaux composites et châssis en alliage d’aluminium.

Peugeot Oxia 1988

Le moteur de la Peugeot OXIA

Au départ son moteur est un V6 PRV qui à l’arrivée n’a plus grand chose à voir. C’est même un V6 cousin de ceux ayant participé aux 24H du Mans. Ce 2 849 cm3 à double turbocompresseur (1 Garret T3 par rangée de cylindre) a 2 injecteurs par cylindre, 4 soupapes par cylindre et 2 arbres à came en tête par rangée de cylindre. Pour refroidir tout cela elle dispose de 2 circuits distincts. Une belle carte de visite pour ce moteur de 680 chevaux et 74 mkg de couple!

Peugeot Oxia

De la technologie de pointe

La Peugeot OXIA était aussi une démonstration roulante des capacités de Peugeot en terme de technologie. Les autobloquants avant et arrière sont commandés par un calculateur. La direction à assistance variable et agit sur les 4 roues. Quant à la boîte elle est à 6 rapports avec un embrayage à 2 disques. Le traitement son aérodynamisme permet un Cx est de 0,30. Les jantes en alliage de magnésium sont équipées d’un capteur de pression et de température. Les pneumatiques sont des Michelin MXX en 235/45 x 17 à l’avant et en 285/40 x 17 à l’arrière.

Dans l’habitacle on trouvait toute la technologie qui fait partie de notre quotidien aujourd’hui. Mais en 1988 c’était encore inconnu du grand public. Ainsi l’OXIA avait un ordinateur perfectionné, une aide à la navigation avec infos trafic, radio-téléphone, hi-fi et un contact à commande électro-magnétique. La climatisation est reliée à des cellules photovoltaïques pour être utilisée à l’arrêt.

Intérieur de la Peugeot Oxia

La Peugeot OXIA en action

On vous l’a dit ce concept car roulait réellement. Bien sûr sur circuit car l’OXIA est une GT sportive. Les ceintures de sécurité façon harnais le rappelle immédiatement. Son moteur offre une poussée sans brutalité et une sonorité bien présente. Son comportement est d’un niveau exceptionnel et les trajectoires de passage en courbe sont prises tout en douceur.

La Peugeot OXIA possédait pour l’époque un des plus beau moteur allié à un concentré de technologie. On regrette d’ailleurs que les 4 roues motrices et directrices très en vogue dans la fin des années 80 n’ont pas survécu à l’ère des assistances électroniques.

Peugeot Oxia concept car 1988

Un commentaire

  • François Oyez-Samyn dit :

    Cette voiture des années 80 est très puissante pour son époque.
    Un joli design apporte a cette voiture un coté futuriste.
    On dirait plus une voiture des années 2000 que des années 1980.
    La marque Peugeot a fait de grandes avancées.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

59autres articles dans Les Raretés youngtimers youngtimers
Vous intéresserons
Ford Sierra RS Cosworth voitures youngtimers
FORD SIERRA RS COSWORTH

La Ford Sierra RS Cosworth est une sportive remarquable et pas que par son look. Car avec...