Lancia Delta 1600 GT voitures youngtimers

Lancia Delta 1600 GT, vraie ou fausse sportive?

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (2 votes, note: 3,50 sur 5)

Lors de sa présentation en novembre 1982 la Lancia Delta 1600 GT était alors la version la plus musclée de la gamme Delta. Elle bénéficiait même à l’époque d’un très bon rapport prix / performances. Mais peut-elle être considérée comme une youngtimer sportive?

La Lancia Delta 1600 GT est-elle une vraie sportive?

Sous le capot de la Delta GT on retrouve le 1600 cm3 motorisant la Fiat Ritmo 105 TC. Il a été amélioré pour la Delta 1600 GT au niveau des deux arbres à cames en tête et de la carburation. Il développe toujours 105 ch mais la courbe de puissance est mieux remplie. Son agrément n’a donc rien de comparable avec celui de la Fiat. Avec un poids de moins d’une tonne pour ses 105 ch cette Delta offre déjà de belles prestations. La vitesse maxi atteint 180 km/h malgré un Cx qui ne joue pas en sa faveur. Elle dispose de 4 freins à disques avec freinage assisté, et de suspensions qui ont été revues.

La Lancia Delta 1600 GT est-elle une vraie sportive?

Sur la papier elle avait donc tout pour jouer dans la cour des sportives en 1982. Sur la route cela se confirme car elle sait se montrer gaie et joueuse. Elle offre une bonne motricité et une belle efficacité. Et en plus on peut profiter d’une belle polyvalence au quotidien. La Delta 1600 GT sait donc se présenter comme une sportive mais aussi comme une confortable berline de père de famille pressé.

La Delta GT, tout en élégance

Le Delta GT ne joue pas la carte de l’aguicheuse, elle a du style et son apparence est plus bourgeoise que sportive. Elle se distingue des autres Delta par son badge GT sur la calandre et par des poignées de porte noires. D’ailleurs elle se présente aussi comme un haut de gamme avec un équipement correct, un tableau de bord complet avec manomètre d’huile. Et sa sellerie recouverte de tissu Zegna est du plus bel effet. La version LX offre en plus la centralisation, les vitres électriques et un volant réglable en hauteur. Elle pouvait même recevoir la climatisation en option.

Faut-il acheter une Lancia Delta 1600 GT ?

Moins connue et recherchée que les HF et Intégrales cette Delta est une toutefois une youngtimer très intéressante. Moins coûteuse à l’achat et à l’entretien que ses sœurs sportives cette GT devrait vous plaire si vous aimez la Lancia Delta. Elle a les qualités et les défauts d’une Italienne des années 80. De préférence prenez votre temps pour trouver la perle rare.

Lancia Delta 1600 GT

Spécifications techniques et performances Lancia Delta 1600 GT

Moteur et transmission

Énergie:essence
Moteur:4 cylindres, transversal avant
Alésage:84 x 71,5
Cylindrée:1 585 cm3
Alimentation:Carburateur double corps
Soupapes:8
Puissance fiscale:8 CV
Puissance maxi:105 ch DIN à 5 800 tr/mn
Couple maxi:13,8 mkg à 3 300 tr/min
Transmission:traction
Boîte de vitesse:mécanique 5 rapports

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:975 kg
Longueur:388 cm
Largeur:162 cm
Hauteur:139 cm
Empattement :247 cm
Réservoir :45 litres

 

Châssis – Carrosserie

Carrosseries:5 portes
Direction:Crémaillère
Suspensions Av:Ressorts hélicoïdaux
Suspensions AR:Ressorts hélicoïdaux
Freins:Disques AV et AR
Pneumatiques:165/65 x 14

 

Performances

Vitesse maxi:180 km/h
Accélérations:
400 m départ arrêté:17,3 s
1 000 m départ arrêté:32,2 s
0 à 100 km/h10,6 s

Pour plus d’infos, un club et un forum: https://www.voitures-collection-youngtimers.fr/annuaire/lancia-net/

Un commentaire

  • mellicko dit :

    Ce fut ma première voiture, l’année de mes 18 ans. Elle en avait déjà 14, mais le moteur fonctionnait comme une horloge suisse. Et pour répondre au titre de l’article, oui c’était une vraie sportive, pour peu qu’on sache la mener, sa tenue de route et la vigueur de son moteur muni d’un carburateur double corps prompt à gaver les quatre cylindres du Lambretti, étaient parfaitement à la hauteur pour s’amuser sur routes sinueuses. Dommage qu’à l’époque de sa construction, les constructeurs n’avaient pas encore résolu la qualité des aciers servant à la fabrication des carrosseries, car la rouille la rongeait de partout (bas de portières, ailes arrières, contours de pare-brise et de vitre arrière, et surtout haut du hayon). Elle reste la meilleure voiture que j’ai connue…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

13autres articles dans Les youngtimers Lancia des années 80 et 90 youngtimers
Vous intéresserons
Autobianchi Lancia Y10
Autobianchi et Lancia Y10, citadine BCBG

Présentée à Genève en 1985 l'Autobianchi Y10 est la remplaçante de l'Autobianchi A 112. Sa ligne avec...