Innocenti De Tomaso Turbo phase 2

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (4 votes, note: 4,00 sur 5)

Lors de sa sortie l’Innocenti De Tomaso Turbo phase 2 était équipée du plus petit moteur suralimenté disponible sur le marché. Un 3 cylindres bien vivant qui fait de cette voiture une citadine endiablée

Un moteur Daihatsu

Lorsque Alessandro De Tomaso a interrompu ses relation avec Leyland, qui lui fournissait le moteur des Innocenti, il lui s’est tourné vers le Japon chez Daihatsu. A l’époque la marque était inconnu en France et le 3 cylindres de 993 cm3 faisait figure d’exotisme et d’originalité. Ce moteur est à culasse en alliage léger et bloc en fonte. L’alimentation est confiée à un carburateur double corps Aïsan et reçoit un petit turbo IHI. Il développe 72 ch soit une puissance au litre de 72,5 ch!

Moteur Innocenti De tomaso turbo

Au volant de l’Innocenti De Tomaso Turbo

Dès la mise en route du 3 cylindres il donne le sourire. Sa sonorité est sympathique et il est disponible à tous les régimes. Il se montre vif et donne à la voiture un tempérament rageur. Même si les accélérations peuvent aujourd’hui faire sourire on reste étonné par les reprises. cette Innocenti De Tomaso Turbo repart fort et peu laisse sur place bon nombre de ses concurrentes sportives.

Le comportement routier a été amélioré par rapport à la phase 1. Elle pêche un peu en stabilité en ligne droite mais sait se monter vive et facile à conduire. La direction est directe et précise. Du côté de la boîte on a 5 vitesses dont l’étagement est agréable avec une quatrième et une cinquième pas trop surmultipliées.

Du point de vue confort ce n’est pas la même histoire. Les sièges sont trop étroits et les réactions du train arrière achèvent votre dos. Et que dire de la position de conduite avec le volant trop à plat et le pédalier décalé vers la droite. Mais c’est une petite sportive et on lui pardonne bien volontiers. L’impression générale donne l’impression de conduire un kart, un régal pour la ville.

Une présentation sport et un équipement complet

En bonne italienne L’Innocenti De Tomaso Turbo MK2 a un bouillant tempérament. Et elle le montre extérieurement: prise d’air sur le capot, antibrouillards dans le bouclier avant, bandeau réfléchissant “turbo” à l’arrière et jantes en alliage léger avec le sigle Tomaso. On peut dire que cette De Tomaso Turbo a de la gueule!

L’intérieur est attrayant et l’équipement est complet pour les années 80: vitres avant électriques, rétroviseur réglable de l’intérieur, essuie-glace arrière, ouverture du hayon de l’intérieur, vitres teintées, montre avec chronomètre, banquette arrière rabattable en 2/3-1/3. Seule la peinture métal était en option.

Intérieur Innocenti turbo

L’Innocenti De Tomaso Turbo en collection

En concurrente de l’Autobianchi A112 Abarth il faut y penser au moment du choix. Et surtout ne pas hésiter à mettre le prix si la rouille n’a pas fait ses ravages habituels. Elle n’est malheureusement pas facile à dénicher en raison d’une faible et courte production. Peu connu et furieusement sympa cette Innoncenti est une très bonne représentante des années 80 et sa cote devrait monter dans les prochaines années.

Prix de vente en 1985: 53 900 francs. Une Autobianchi A112 Abarth était vendue 49 900 francs.

Spécifications techniques et performances Innocenti De Tomaso Turbo Phase 2

Moteur et transmission

Énergie:essence
Moteur:3 cylindres en ligne
Alésage x course:76 x 73
Cylindrée:993 cm3
Alimentation:Carburateur double corps + turbo
Soupapes:6
Puissance fiscale:5 CV
Puissance maxi:72 ch DIN à 5 700 tr/mn
Couple maxi:10,6 mkg à 4 400 tr/min
Transmission:avant
Boîte de vitesse:mécanique 5 rapports

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:710 kg
Longueur:314 cm
Largeur:153 cm
Hauteur:137 cm
Empattement :204 cm
Réservoir :40 litres

 

Châssis – Carrosserie

Carrosseries:3 portes
Direction:Crémaillère
Suspensions:Ressorts hélicoïdaux AV et lames AR
Freins:Disques AV et tambours AR
Pneumatiques:160/65 R 315

 

Performances

Vitesse maxi:160 km/h
Accélérations:
1000 m départ arrêté: 33 s
0 à 100 km/h 10,8 s

Publicité Innocenti De Tomaso Turbo

Un commentaire

  • Tatou dit :

    Un ami vient d’en acheter une. 2ème main, noire, bel état général.
    Moteur dynamique et confort acceptable pour une “mini” grâce aux roues en 13 …
    Deux problèmes:
    Pneus Michelin ou Dunlop millimétriques totalement introuvables, même en occasion, à remplacer par des 13 pouces,
    donc changer de jantes…. et plus grave, direction un peu” folle”…. imprécise au point milieu…
    Ce serait le défaut principal commun à toutes les voitures. Il faut refaire des bagues en poly ou téflon sur mesure
    pour supprimer le jeu qui est insupportable et dangereux en dehors de la conduite en ville.
    Quel beau jouet ( en noir très classe)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

26autres articles dans Les youngtimers Citadines youngtimers
Vous intéresserons
MAZDA 121 CANVAS TOP SSP
MAZDA 121 CANVAS TOP SSP, vive le soleil!

La Mazda 121 Canvas Top est une petite youngtimer avec un toit ouvrant qui peut...