Rover 216 Vitesse EFi youngtimer

Rover 216 Vitesse EFi, plutôt Rover ou Honda?

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (1 votes, note: 4,00 sur 5)

La Rover série 200 a été produite de 1985 à 1990. Il s’agissait d’une berline de gamme moyenne issue d’une collaboration entre Honda et Rover. En haut de sa gamme on trouvait la Rover 216 Vitesse EFi à la présentation sport. Mais était-ce réellement une sportive? Et quel est son avenir chez les youngtimers?

La Rover 216 Vitesse, plutôt une Rover ou plutôt une Honda?

Cette voiture résultait donc de la collaboration entre Rover et Honda. Dans le Groupe British Leyland ce n’était d’ailleurs pas la première fois. En effet la Triumph Acclaim était basée sur la Honda Ballade. Cet accord avait plus pour but de sauver financièrement la marque que d’amener la définition du mot fiabilité dans le groupe britannique. Mais revenons-en à la Rover série 200 dont une partie provient de la Honda Civic. Une partie seulement car à l’époque, pour que la collaboration soit possible, 50% des pièces devaient être produites en Europe. Et là où elle pêche c’est sur sa carrosserie dont l’acier était de mauvaise qualité. Un look de Rover également dans l’habitacle avec une finition British plutôt cossue pour une voiture de moyenne gamme. Cette Rover 216 Vitesse a donc tout en apparence d’une Rover.

Rover 216 Vitesse EFi voitures youngtimers

La Rover 216 Vitesse est-elle une sportive?

Son le capot de cette “Vitesse” on trouve un moteur 1.6 litre à injection multipoint électronique qui développe 102 ch. La boîte de vitesse dispose de rapports courts. Extérieurement son style est traité de façon sportive. Elle reçoit donc des jantes alliages, un spoiler spécifique et un becquet arrière en caoutchouc comme on les aimait dans les années 80. A l’intérieur sièges baquets et volant cuir font partie de la dotation de série. A noter que c’était la seule Rover 200 qui pouvait recevoir le toit ouvrant et inclinable. Jusque-là tout va bien!

Mais cette Rover 216 Vitesse EFi, tout comme la XR3i chez Ford, ne porte pas le nom de GTI. Un bon choix de Rover, ou peut-être un choix délibéré de la marque qui n’a pas osé lui donner les 3 lettres magiques. Car cette Rover 216 Vitesse est bien loin de la GTI. Tout d’abord par ses performances peu convaincantes: 180 km/h en pointe et presque 33 s pour abattre le 1 000 mètres. Ensuite par son comportement routier aléatoire notamment sur l’humide. Ceci en raison de son châssis totalement inadapté pour ne pas dire d’une autre époque.

Rover 216 Vitesse EFi voiture youngtimer

L’avenir de la Rover 216 Vitesse chez les youngtimers

Avant de lui prédire un avenir en collection youngtimer il faudra déjà en dénicher une en bon état. Car les méfaits de la rouille sont passés par là et cette Rover 216 Vitesse est donc rare en état collection. Mais ce qui est rare n’est pas forcément cher. Sa cote est cote aussi basse que le nombre d’amateurs la recherchant. Un achat à envisager si vous aimez son charme britannique ou pour rouler au quotidien.

Fiche technique et performances Rover 216 Vitesse EFi

Moteur et transmission

Énergie:essence
Moteur:4 cylindres en ligne, transversal
Alésage x course:76,2 x 87,5 mm
Cylindrée:1 598 cm3
Alimentation:Injection
Soupapes:8
Puissance fiscale:7 CV (SE), 8CV (Vitesse)
Puissance maxi:102 ch DIN à 6 000 tr/mn
Couple maxi:137 Nm à 3 500 tr/min
Transmission:Traction avant
Boîte de vitesse:mécanique 5 rapports

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:970 kg
Longueur:416 cm
Largeur:162 cm
Hauteur:138 cm
Empattement :245 cm
Réservoir :46 litres

 

Châssis – Carrosserie

Carrosseries:5 portes
Cx:0,43
Direction:Crémaillère
Suspensions AV:Indépendante, bras transversaux et barres de torsion
Suspensions AR:Essieu rigide, bras longitudinaux et barres de torsion
Freins:Disques AV et tambours AR
Pneumatiques:175/65 x 14

 

Performances

Vitesse maxi:176 km/h
Accélérations:
1000 m départ arrêté:32,8 s
0 à 100 km/h10,5 s

Un commentaire

  • ETDAS dit :

    Bonjour. Votre article est bien cruel. si il est vrai que la fiabilité du 1L6 série 0 est plus que perfectible, cette Rover présentait de nombreux atouts.
    Sa tenue de route et son freinage étaient excellents, n’oubliez pas que la Honda Civic III qui était sa base (chassis, trains roulants a servi chez Honda pour développer la fabuleuse Civic CRX (1ère génération)).
    Sa qualité de construction assemblages et les matériaux utilisés plastiques et tissus de très bonne qualité qui tiennent dans le temps, comparé à une française contemporaine…., c’est encore plus vrai sur la série deux, restylisée en 1987.
    Je possède personnellement une 213, moteur Honda 12 soupapes de 71 cv, elle est très agréable au quotidien, sa fiabilité et son économie d’usage plus que d’actualité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

94autres articles dans Daily use youngtimers
Vous intéresserons
Peugeot 106 XSI
Peugeot 106 XSI, un régal!

La Peugeot 106 XSI est encore toute jeune et déjà promise à un bel avenir...