Autobianchi Lancia Y10

Autobianchi et Lancia Y10, citadine BCBG

BofAssez bienBienTrès bienExcellent Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?

Présentée à Genève en 1985 l’Autobianchi Y10 est la remplaçante de l’Autobianchi A 112. Sa ligne avec un hayon vertical noir mat a malheureusement mis du temps à être appréciée. Elle était pourtant lors de sa sortie une citadine innovante techniquement comme pour sa cible de marché. Quand on voit aujourd’hui le nombre de citadines faisant de l’œil à une clientèle plutôt chic on peut dire que la Lancia Y10 était en avance sur son temps. Car la Lancia Y10 a changé les codes classiques de la citadine avec son style chic et branché. D’ailleurs son slogan était “Y10 Elle plaît aux gens qui plaisent”.

Une Lancia ou une Autobianchi mais toujours une Y10

Selon le pays de commercialisation elle était badgée Lancia ou Autobianchi. Pour le marché français elle a d’abord été commercialisée sous la marque Autobianchi par le réseau Chardonnet. Puis en 1989 Fiat prend le relais de la commercialisation de Lancia via son réseau de concessionnaires. Et donc logiquement l’Y10 devient une Lancia.

L’Autobianchi Y10 a inauguré le fameux moteur FIRE dont la forme de la culasse fait en sorte qu’il ne peut être endommagé en cas de casse de la courroie de distribution. Quelle que soit la puissance tirée du FIRE il a comme constante d’être agréable à conduire en ville par sa souplesse. La plate-forme de l’Autobianchi Y10 est issue de la Fiat Panda sauf pour la suspension arrière. Celle-ci est dite “Omega”, un essieu déformable à fixation centrale, qui permet une amélioration du confort.

La Lancia Y10 sur la route

Cette citadine dispose d’une bonne aérodynamique avec un CX de 0,31. Ceci dit n’espérez pas profiter de celui-ci pour la vitesse de pointe. Tout d’abord parce l’insonorisation aura eu raison de vos oreilles avant d’atteindre la vitesse maxi. Ensuite car il s’agit d’une pure citadine avec pour royaume les agglomérations. Là on se régale de son gabarit ultra-court qui permet de se faufiler dans les encombrements. On y démarre au feu en souplesse, on tourne dans les petites rues avec sa direction douce et son rayon de braquage permet de se garer facilement.

Intérieur Lancia Y10 Turbo

Evolution de la Lancia Y10

Au fil des ans les puissances et dénominations des versions de l’Y10 vont changer tout en conservant son style et sa jolie finition. Ainsi on apprécie sa planche de bord et sièges revêtus d’alcantara et son équipement assez complet même en finitions intermédiaires.

Autobianchi Lancia Y10 Filla

En 1985 au lancement de l’Y10 Autobianchi propose:

  • la FIRE à moteur 1 L de 45 ch
  • la TOURING avec 11 ch de plus de puissance
  • la TURBO avec le même moteur que la Touring mais qui développe ici 85 ch grâce à un turbo. Une version assez brutale et qui laisse de la gomme sur la route.

Pour l’année 1987:

  • L’Y10 FIRE est complété par la FILA (toute blanche y compris les pare-chocs) et la LX mieux équipée
  • La TOURING est proposée en finition LX
  • On retrouve toujours la Turbo
  • La 4WD (transmission intégrale) est commercialisée. Sous son capot on trouve le 1 049 cm³ de 56 ch.

Fin 1989 et 1990: retouches de présentations et nouveaux moteurs

  • L’Y10 FIRE reste au catalogue accompagnée d’une finition APPIA plus luxueuse.
  • La TOURING est remplacée par la LX i.e et son nouveau moteur 1 108 cm3 à injection électronique monopoint développant 57 ch. Finitions LX et APPIA LX.
  • Version SELECTRONIC très intéressante. Il s’agit d’une transmission à variation continue particulièrement bien adaptée à la Lancia Y10. La motorisation est celle de la LX i.e.
  • La Turbo est supprimée au profit de la GT i.e avec moteur 1,3 litres de 78 ch. La version sportive de la Lancia Y10 est désormais moins brutale.
  • La 4WD est désormais à injection elle aussi avec le 1 108 cm3

Pour 1993 les versions suivantes sont commercialisées:

  • Y10 Epsilon, 48 ch
  • Y10 57 ch en finition Appia, LX  et Y10 Ego (avec intérieur cuir)
  • La GT i.e devient catalysée et ne développe plus que 73 ch

En 1994, encore des nouvelles dénominations:

  • Y10 1.1 i.e (1108 cm3, 50 ch) , i.e Elite et i.e Avenue
  • Y10 1.3 Elite. Moteur 1297 cm3 de 72ch, 166 km/h
  • 4WD 1.1 ie, 1108 cm3 de 50 ch

1955, fin de commercialisation avec gamme réduite:

  • Junior, Mia, Igloo, ville (automatique) et Avenue. Toutes avec uniquement le moteur 1108 cm3 de 50 ch.
  • La 4WD devient l’Y10 Sestrières.

Autobianchi – Lancia Y10, laquelle choisir en youngtimer?

On trouve des Y10 dans tous les états et malheureusement souvent peu reluisant. Les Y10, même peu kilométrées, ont souffert de leur environnement urbain. Une remise en état de la carrosserie est donc souvent nécessaire. Et à l’intérieur l’alcantara vieilli mal et reste difficile à entretenir.

Parmi les différentes versions de l’Y10 celles-ci sont particulièrement intéressantes en youngtimer:

  • l’Y10 SELECTRONIC, surtout si vous rouler au quotidien avec votre Y10. Un régal de douceur et de souplesse pour la ville.
  • la série limitée EGO avec son intérieur  en cuir. Extérieurement elle ressemble à une GT i.e avec jantes alu, feux antibrouillard et peinture noire métallisée. Elle est motorisée par le 1 108 cm³ de 57 ch
  • l’Y10 TURBO à choisir non pas pour son efficacité en conduite sportive mais pour le plaisir qu’elle procure. A vous les 400 m DA à toute blinde entre les feux!

Autobianchi Lancia Y10

Motorisations et spécifications des LANCIA Y10

Moteur et transmission

Version:FIRE 1000TOURING 10001.1 L 57 chTURBOGT i.E
Cylindrée:999 cm³1 049 cm³ 1 108 cm³1 049 cm³1 301 cm³
Moteur:4 cylindres en ligne
Énergie:essence
Alimentation:Carburateur simple corpsCarburateur simple corpsInjectionCarbu double corps + turboInjection
Compression9.89.59.679.5
Alésage x course70 x 64,9 mm76 x 57,8 mm70 x 72 mm76 x 57,8 mm70,1 x 71,5 mm
Puissance fiscale:4 CV5 CV5 CV6 CV6 CV
Puissance maxi:45 ch DIN à 5 000 tr/mn56 ch à 5 850 tr/min57 chevaux à 5500 tr/min85 ch à 5 750 tr/min78 ch DIN à 5 750 tr/mn
Couple maxi:8,2 mkg à 2 750 tr/min8,3 mkg à 3 000 tr/min9.2 mkg à 3000 tr/min12,5 mkg à 2 750 tr/min10,4 mkg à 3 250 tr/min
Transmission:aux roues avant

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:770 kg à 885 kg
Longueur:339 cm
Largeur:150 cm
Hauteur:142 cm
Empattement:216 cm
Réservoir essence:47 litres

 

Châssis – Carrosserie

FIRE 1000TOURING 10001.1 L 57 chTURBOGT i.E
Carrosseries:3 portes
Direction:à crémaillère
Suspensions AV:jambes élastiques et barres anti-devers
Suspensions AR:essieu Omega, amortisseurs télescopiques
Freins:disques à l’avant et tambours à l’arrière
Pneumatiques:135 SR 13135 SR 13135 SR 13155/70 HR 13155/70 R 13

 

Performances

FIRE 1000TOURING 10001.1 L 57 chTURBOGT i.E
Vitesse maxi:145 km/h155 km/h158 km/h180 km/h173 km/h

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

93autres articles dans Daily use youngtimers
Vous intéresserons
Opel Omega 3000 24V
Opel Omega 3000 24V, ange et démon

Grâce à son Omega 3000 24V et à son nouveau moteur très réussi, Opel n'était...