L'histoire du réseau Chardonnet

L’histoire du réseau Chardonnet

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (1 votes, note: 5,00 sur 5)

Le réseau Chardonnet était bien connu dans les années 80 pour avoir importé bon nombre de marques dont certaines, dirons-nous, exotiques. Du coup certaines de nos youngtimers doivent beaucoup à Chardonnet. Il était donc logique de le mettre à l’honneur en présentant son histoire.

Les débuts du réseau Chardonnet

André Chardonnet (1923-2005) a commencé dans le monde de l’automobile après la seconde guerre en rachetant avec son père un garage à Pantin. Il est agent Simca, vend des voitures d’occasion et se spécialise rapidement dans les pièces détachées BMW. Il obtient même l’importation des pistons Mahle. Puis il se développe en important les marques Véritas et Bristol Cars. S’en suit l’ouverture du show-room parisien avenue Kleber et qui le restera jusqu’en 1991.

Puis c’est au tour d’Autobianchi d’être importé par le réseau Chardonnet. Il fera même de la France le premier marché à l’export de la marque italienne grâce à l’A112. Et en 1973 c’est la marque Lancia qui entre dans le giron de Chardonnet.

Les années 80 avec 1 % du marché français

En homme d’affaires aguerri, André Chardonnet va diversifier les marques. Et il a eu raison car en 1988 les marques italiennes vont être rattachées à la filiale française de Fiat. Le réseau Chardonnet a importé également dans les années 80 les marques FSO, Zastava, Maserati, Maruti, ARO et Bertone. Et il y a eu jusqu’à 710 concessionnaires et agents avec 26 000 voitures vendues par an. Ainsi au milieu des années 80 le réseau Chardonnet représente 1% du marché de l’automobile en France. Ce qui est un véritable exploit!

Les différents modèles importés par le réseau Chardonnet dans les années 80 et 90

    • Autobianchi A112 et Y10
    • Lancia Beta, Trevi, Delta, Trevi et Prisma
    • FSO Polonez, break Montana et pick-up Arizona
    • Zastava 1100, Yugo 45 et Florida
    • Bertone Freeclimber

Le réseau Chardonnet en compétition

André Chardonnet a eu une carrière de pilote et a même frôlé la victoire au rallye de Monte-Carlo de 1960. Il est donc tout à fait logique de retrouver quelques années plus tard des A112 Abarth engagées dans la compétition. Puis en 1978 le réseau Chardonnet crée la coupe Autobianchi. Et comment ne pas parler de Chardonnet Compétition. Cette écurie, avec la Lancia Stratos, a été deux fois championne de France et d’Europe. Au volant de la Stratos on notera deux célèbres pilotes: Bernard Darniche et Michèle Mouton. Chardonnet Compétition était une écurie privée qui n’a reçu comme seule aide financière la préparation des moteurs de la part de Lancia.

Une vidéo pleine d’image de la Lancia Stratos avec surtout sa sonorité

Une bien belle histoire

Le réseau Chardonnet a disparu en 1992 laissant dernière lui de nombreux souvenirs. Tout d’abord un réseau qui a amené au succès les A112 et Lancia. Et ceci aussi bien dans la compétition que dans la réussite commerciale. Toute une époque!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

52autres articles dans Blog youngtimers
Vous intéresserons
Quelle assurance auto pour une voiture de collection ou une youngtimer ?
Quelle assurance auto pour une voiture de collection ou une youngtimer ?

Vous avez enfin trouvé la perle rare : la mythique 2CV ou la GTI des années...