Opel Monza GSE

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (2 votes, note: 4,00 sur 5)

Lorsque l’on parle de voitures sportives et rapides des années 80 on cite rarement Opel. Et encore moins quand on aborde les 6 cylindres des eighties. Pourtant l’Opel Monza GSE avec son 6 cylindres de 3 litres sous ses airs de coupé bourgeois est une voiture à ne pas oublier.

Le principal est sous le capot

On se retournait rarement sur son passage lors de sa sortie en 1983. Il faut dire que sa ligne datait déjà de 1978 et semblait bien désuète malgré des retouches de la face avant et l’adoption d’un becquet.

L’attrait de l’Opel Monza GSE il faut le chercher sous son capot. Là on y trouve un gros 6 cylindres en ligne de 3 litres développant 180 ch et un couple supérieur à 25 m/kg. Elle est équipée d’un pont auto-bloquant, d’un amortissement durci et d’une barre anti-roulis à l’avant et à l’arrière.

L’Opel Monza GSE, sportive ou bourgeoise?

Si la présentation, la préparation et la motorisation évoquent une voiture sportive, en est elle une? Tout d’abord il y a le poids, avec près de 1,4 tonne elle se classe plutôt dans les grandes berlines. Logique puisqu’elle en fait une version coupé de l’Opel Senator.

Du point de vue performances elle abat le 1 000 mètres en moins de 30 secondes et le 0 à 100 km/h en 8,5 secondes et monte à 215 km/h. Elle envoie pas mal! Mais ces accélérations sont distillées dans une ambiance feutrée et confortable. L’impression de vitesse est donc relativement gommée. On sent bien que l’on est dans une bourgeoise qui prend soin de ses passagers.

Opel Monza GSE

Faite pour l’autoroute

On sent bien que l’Opel Monza GSE a été conçue pour avaler les kilomètres sur les autoroutes allemande: silence de fonctionnement, douceur des suspensions et bonnes reprises en quatrième ou en cinquième. Sur nos routes tortueuses ce n’est plus la même chose. L’amortissement y est trop mou et le train avant flotte un peu. En conduite sportive elle pêche par sa motricité. En entrée de virage les roues arrières poussent le train avant et en sortie de virage elles patinent ensemble et font décrocher le train arrière. En tout cas elle peut être amusante à conduire!

Opel Monza GSE youngtimer

Un coupé 6 cylindres à ne pas oublier

Au moment du bilan on se dit que cette Opel Monza GSE possède les arguments pour convaincre. Sa ligne ne plaisait pas à l’époque mais aujourd’hui il est temps de lui redonner ses lettres de noblesse. Grande, fiable, rapide, confortable, elle a beaucoup de qualités. Et puis on aime bien son tableau de bord LCD qui nous replonge dans les années 80. En plus elle n’est pas encore la plus chère des grands coupés youngtimers. Alors profitez-en!

Intérieur Opel Monza

Le tableau de bord LCD très années 80

Les articles de la Boutique en rapport avec Opel:

Un commentaire

  • Toffer dit :

    Étant possesseur d’une Monza Gse 3 litres de 1985 . Qui totalise 152000 km à ce jour c’est un régal de conduire ce modèle méconnu du grand public

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

43autres articles dans Les Coupés youngtimers youngtimers
Vous intéresserons
Porsche 944 S voiture youngtimer
Porsche 944 S

Passé le milieu des années 80 c'est la mode des moteurs 16 soupapes. Même Porsche...