Citroën BX GTI 16 soupapes

Citroën BX GTI 16 Soupapes et BX 16 Soupapes

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (6 votes, note: 4,83 sur 5)

La Citroën BX 16 Soupapes (ou BX GTI 16 Soupapes) offre des prestations sportives très intéressantes. Moins connue que la Peugeot 405 MI 16 elle commence toutefois une belle carrière chez les youngtimers sportives.

La dernière des BX sportives

La Citroën BX 16 Soupapes fait partie de la lignée des BX sportives. Après la BX 19 GT, la BX Sport et la BX GTI, Citroën a présenté en 1987 cette GTI 16 Soupapes de 160 chevaux. Pour la petite histoire elle s’est d’abord appelée BX GTI 16 Soupapes (juillet 1987 à mars 1989) puis le sigle GTI a disparu pour qu’elle devienne BX 16 Soupapes. Cette dernière a tout d’abord été commercialisée en série limitée puis intégrée au catalogue. Ceux qui ont connu cette époque s’y retrouve facilement, les autres auront du mal à suivre… à apprendre par cœur, interro surprise lundi!

Citroën BX GTI 16 soupapes

Citroën BX GTI 16 soupapes

Le moteur qui sera celui de la 405 MI 16

Sous son capot on trouve le moteur qui sera ensuite installé sur la Peugeot 405 MI 16. Il développe 160 ch et offre à la BX près de 220 km/h en pointe et moins de 29 secondes au 1 000 mètre D.A. Et avec moins de kilos sur la bascule que sa cousine Sochalienne elle fait un peu mieux qu’elle en reprises. Sinon on retrouve la même nécessité de cravacher ce moteur dans les tours pour tirer toute la puissance du 16 soupapes. Ah les premiers multi-soupapes!

La BX 16 Soupapes sur la route

Pour cette BX sportive Citroën a conservé sa célèbre suspension et l’a adapté à un usage sportif. Il en résulte une tenue de route entre confort et efficacité. Elle a souvent été mise en retrait vis-à-vis de la Peugeot par la presse spécialisée de l’époque. Et pourtant la BX 16 Soupapes est un peu plus sous-vireuse que sa cousine MI 16. Elle est également plus sécurisante au lever de pied sur les longues courbes. Et si on ne va pas la chercher dans les limites elle se montre confortable. Les amateurs du confort Citroën apprécieront son confort, ses sièges épais et moelleux, sa direction précise et ses freins très réactifs.

Citroën BX 16 soupapes

La Citroën BX 16 soupapes avec ses feux fumés

L’évolution de la BX GTI 16 Soupapes

La BX GTI 16 Soupapes a été habillé par Bertone et on retrouve tout ce qui transformait une berline en sportive dans les années 80. Elle a donc des jupes latérales, des ailes élargies, des antibrouillards et des jantes alliage de couleur foncée avec pneus taille basse. Dans l’habitacle on apprécie le volant trois branches et l’instrumentation complète avec d’huile et pression d’huile.

En 1990 la BX GTI 16 Soupapes devient BX 16 Soupapes. Grâce à un look plus agressif elle se distingue mieux des autres BX. Elle reçoit ainsi des pare-chocs plus enveloppant avec un bouclier dont l’entrée d’air est agrandie. Elle est facilement reconnaissable à ses feux arrières fumés. C’est d’ailleurs sous cet angle qu’on la voyait le plus souvent sur la route. L’aileron est remplacé par un becquet très (trop) discret, les aérateurs de custodes sont carénés et les jantes sont désormais de coloris”gris Silex”. Le point positif à ces modifications est le Cx qui passe de 0,35 à 0,32. Et pour plus d’efficacité et de confort elle voit ses suspensions modifiées.

En 1992 la BX 16 Soupapes passe au catalyseur et sa puissance tombe à 143 ch.

Acheter une BX 16 Soupapes en youngtimer

La BX GTI 16 Soupapes a été lancé en 1987 alors que la BX était déjà un ancien modèle. De son côté la Peugeot 405 Mi 16 était plus récente et donc plus séduisante. La préférence de la clientèle étant allée à cette dernière il y a eu moins de BX 16 Soupapes commercialisées. Au total il y a eu 15440 exemplaires dont 7427 phase 1 et 8013 phase 2 dont 3544 catalysées. Et pourtant on en trouve plus facilement aujourd’hui dans les petites annonces. Les “citroënistes” ont généralement soigné leur voiture et en trouver une en bel état n’est pas mission impossible. Sa mécanique est solide et facile d’entretien il faudra par contre vérifier les suspensions.

En bonne représentante des Citroën des années 80 elle a un bel avenir chez les youngtimers. Une sportive à acheter avant que les dernières en bon état ne soient exportées vers les pays amateurs de nos Citroën.

Performances Citroën BX 16 Soupapes

  • Vitesse maxi : 216 km/h
  • 0 à 100 km/h : 8 s
  • 400 mètres D.A: 15,7 s
  • 1 000 mètres D.A : 28,9 s

Un grand merci aux membres de  univers-bx-et-xm.com et notamment à Patrick qui m’a permis de rectifier certaines infos et de mieux documenter cet article.

Les articles de la Boutique en rapport avec Citroën:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

73autres articles dans Les Berlines youngtimers youngtimers
Vous intéresserons
Mitsubishi Galant 2.0i 16S
Mitsubishi Galant 2.0i 16S

La Mitsubishi Galant 2.0i 16S n'est pas la plus connue des youngtimers des années 80....