Remorque moto pour voiture

Quel équipement pour remorquer sa moto sur sa voiture ?

BofAssez bienBienTrès bienExcellent Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?

Vos prochaines vacances approchent et vous avez besoin de faire un point sur les équipements nécessaires pour embarquer votre moto à l’aventure. Coup d’œil sur les différentes étapes et le matériel à prévoir pour un remorquage réussi.

Les types de remorquage disponibles

Pour remorquer votre moto à destination, plusieurs possibilités s’offrent à vous :

– monter un attelage remorque pour le transport des deux-roues

– utiliser une remorque standard

– coupler à un camion une remorque moto transversale

– utiliser son camion pour transporter sa moto à l’intérieur et la préserver des intempéries et du regard des autres

Le choix de l’équipement doit se faire en fonction de votre moto. S’il est conseillé de se procurer une remorque dédiée au transport des motos pour des longs trajets, l’utilisation d’une remorque traditionnelle est parfaitement autorisée, à condition qu’elle soit bien attachée. L’idéal est d’investir dans une remorque porte-moto dotée d’un rail pour bloquer la moto sans risques.

Qui dit moto, dit casque également. Si le choix du casque est important, la manière de l’attacher l’est également. Plusieurs options sont possibles pour transporter votre casque moto directement sur votre deux-roues. L’attache de casque micrométrique, l’attache automatique, la fermeture par double D, chacun avec leurs avantages et inconvénients.

Attacher une remorque à sa voiture

Après le choix de la remorque, vient le moment de l’attacher au véhicule. Sur une voiture ou un utilitaire, si le véhicule ne dispose pas d’une boule, il faudra utiliser un crochet d’attelage. Pensez à vérifier la compatibilité de vos dispositifs, bien qu’il y ait de nombreux adaptateurs disponibles.

Pour garantir une meilleure stabilité, la taille de vos pneus de remorque a toute son importance : idéalement 13 pouces. Leur résistance à l’échauffement est bien plus importante et réduit ainsi tout risque d’explosion du pneu. Attention également à bien vérifier l’accroche avant de charger la moto, pour éviter de faire les frais d’une lunette arrière brisée.

Pour finir, on n’oublie pas de brancher la prise qui permettra d’alimenter les feux de la remorque.

Charger sa moto sans risques

Sécurité est le maître-mot de cette opération : pour son matériel, mais également pour éviter de causer tout accident. Pour charger son deux-roues motorisé, dans l’absolu vous utiliserez une rampe type rail de chargement, voire deux. Ce rail permettra une montée en douceur réduisant ainsi le risque de chutes ou de mauvaises manipulations. Il est conseillé d’être à deux pour cette opération.

Place à l’arrimage

Une fois la moto en place, un arrimage dans les règles de l’art protège tout risque de chute pendant le trajet. L’accessoire incontournable : les sangles à cliquet, 4 de préférence, d’une longueur suffisante et de bonne qualité.

Pour une remorque classique : deux des 4 sangles doivent partir du guidon pour s’attacher aux crochets d’ancrages aux extrémités avant de la remorque. A l’arrière, le principe est le même avec deux autres sangles qui se fixeront sur un élément du châssis.

Pour une remorque spécifique au transport des deux-roues : le fabricant fournit des instructions spécifiques pour l’attache. Généralement le système reste le même, pour l’arrière, les sangles seront perpendiculaires à la remorque.

D’autres accessoires complémentaires sont dédiés à l’arrimage des deux-roues : systèmes qui emprisonnent la roue arrière ou le guidon, sabot qui enserre directement la roue avant pour éviter tout mouvement… Pensez à vérifier que votre moto soit parfaitement fixée. Pour le savoir, c’est simple secouez votre remorque, si la moto bouge de concert c’est gagné !

Avant de circuler, notez que la réglementation impose l’immatriculation de la remorque : plaque minéralogique identique à la voiture qui la tracte si elle pèse moins de 500 kilos, ou plaque avec sa propre immatriculation et carte grise si le PTAC est supérieur à 500 kilos.

Bon voyage !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

61autres articles dans Actus youngtimers
Vous intéresserons
faire un double de clés de voiture
Pourquoi faut-il faire un double de clés de voiture ?

La perte de vos clés de voiture est un événement décidément gênant qui a de...