renault fuego rouge

Renault Fuego, Porsche du pauvre?

Que pensez-vous de cette youngtimer ou du sujet?
BofAssez bienBienTrès bienExcellent (9 votes, note: 4,22 sur 5)

Le coupé Renault Fuego est basé sur la plateforme et les mécaniques de la berline Renault 18. Son but était de remplacer les R15 et R17. Rôle qu’elle n’a pas réussi à endosser, si bien qu’elle n’a été commercialisée que de 1980 à 1985. Mais bien que la Fuego soit mal aimée tout le monde la connait.

Renault Fuego Bleu

Alors la Fuego, youngtimer de collection?

Autant rentrer dans le vif du sujet tout de suite et se poser la question que j’ai déjà entendu sur des rassemblements: “Est ce que la Fuego est une voiture de collection?”. Bien sûr que oui! Il est d’ailleurs assez amusant de voir les réactions de ceux qui la redécouvre aujourd’hui. Et si elle déclenche des réactions c’est qu’elle a marqué l’inconscient collectif. Rien que cela est certainement le plus beau compliment que l’on puisse faire à une youngtimer!

Renault Fuego Turbo vue arrière

Un manque de succès qui n’est pas mérité

La Renault Fuego n’a pas connu le succès car elle était trop en avance sur son temps et en même temps pas assez bien motorisée pour l’époque. En effet la Fuego a eu le droit à son modèle Turbo après la version Diesel. Aujourd’hui cela semble normal mais dans les années 80 la version GTI ou (Turbo chez Renault) était indispensable pour vendre un modèle.

Difficile donc sans version de prestige de d’apporter une image aux Fuego TL et GTL avec leur petit 1400 cm3 de 62 ch. D’autant plus que la R17 TS était plus en avance du point de vue technologique. A la décharge de Renault d’autres marques proposaient aussi des coupés d’entrée de gamme comme la Ford avec sa Capri ou Opel avec la Manta. A vouloir donner une image populaire à la Fuego, Renault l’a finalement transformé en version bas de gamme. Défaut qui a été accentué avec une certaine ressemblance avec la Porsche 924 considérée elle même comme la Porsche du pauvre. Pas de quoi exalter le client de l’époque d’autant que la qualité de la finition n’était pas le point fort de Renault.

La Fuego a toutefois une ligne dynamique avec un très bon CX de 0,34, point important dans les 80’s. Les moteurs sont assez robustes contrairement à ce qu’il y a autour… La Fuego est toutefois un bon coupé 4 places que leurs propriétaires ont utilisé avec plaisir au quotidien.

Renault Fuego Turbo

Les modèles, les finitions et l’historique

Durant sa courte carrière, la Renault Fuego a connu quelques modifications, surtout au niveau des modèles à la durée de commercialisation assez courte.

Elle est lancée en 1980 avec en entrée de gamme la TL et la GTL équipées du moteur 64 ch. Le milieu de gamme est représenté par la GTS avec ses 96 ch .Pour le haut de gamme Renault propose la Fuego TX et la GTX avec 110 ch.
La Renault Fuego recevra quelques équipements supplémentaires en 1981.

Renault Fuego blanche

Pour l’année 1982 la TX est supprimée du catalogue tandis que la version Turbo Diesel fait son apparition. C’est le premier coupé à mécanique diesel ce qui en fait également le coupé diesel le plus rapide du monde!

Renault Fuego intérieur

Pour 1983 Renault supprime la GTX et la GTX automatique pour faire place (enfin!) à la version Turbo capable d’atteindre les 200 km/h grâce à ses 132 ch. La Fuego est restylée avec une nouvelle calandre, des nouveaux pare-chocs et un nouveau tableau de bord. La Fuego Turbo reçoit un équipement spécifique avec des jantes aluminium BBS, décoration “turbo” sur les flancs et le hayon, quatre freins à disque, ordinateur de bord, intérieur velours, rétroviseurs électriques. C’est également la première voiture au monde à être équipée de l’ouverture centralisée à télécommande infrarouge (télécommande PLIP). La Fuego GTL bénéficie du moteur 1 647 cm3 de 73,5 chevaux.

Renault Fuego grise
En 1984 la Renault Fuego Turbo Diesel est retirée du catalogue.
En 1985 la production des Renault Fuego est arrêtée.

Renault Fuego intérieur

Les tarifs de la Renault Fuego en 1980:

TL: 43 000 F
GTL: 47600 F
GTS: 51 800 F
TX: 55 400 F
AUTOMATIQUE: 53 600 F
GTX: 62 000 F

Notez le prix de la climatisation en option: 5 300 F soit 1/10ème du prix moyen de la voiture. Eh oui à l’époque la clim n’était pas de série et son prix était un rien rédhibitoire.

La Fuego Turbo sera commercialisée en 1983 au tarif de 89 500 Francs. Elle continuera toutefois à être vendue dans d’autres pays.

Renault Fuego bleu

Fiche techniques et performances Renault Fuego

Moteur et transmission

Moteur:1.4L1.6L2.0L1.6L Turbo2.1L TD
Énergie:essenceessenceessenceessencediesel
Finitons disponiblesTL et GTLTS, GTS et automatiqueTX et GTXTurbo
Cylindrée:1397 cm31647 cm31995 cm31565 cm32068 cm3
Alimentation:carburateur simple corpscarburateur double corpscarburateur double corpsTurboInjection indirecte et turbo
PositionLongitudinal avant
Puissance fiscale:6 CV8 CV10 CV7 CV6 CV
Puissance maxi:62 ch DIN à 5500 tr/mn96 ch DIN à 5750 tr/mn110 ch DIN à 5500 tr/mn132 ch DIN à 5500 tr/mn88 ch DIN à 4250 tr/mn
Transmission:

aux roues avant

Boîte de vitesse:manuelle 4 rapportsmanuelle 5 rapports ou automatiquemanuelle 5 rapportsmanuelle 5 rapportsmanuelle 5 rapports

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:1010 kg à 1085 kg
Longueur:436 cm
Largeur:169 cm
Hauteur:132 cm
Volume de chargement:litres
Réservoir essence:57 L

 

Châssis – Carrosserie

Carrosseries:coupé 2+2
Suspensions:
Freins:Disques ventilés AV

et Tambours AR (4 disques sur Turbo)

Pneumatiques:155/70 SR13 à 185/65 HR 14

 

Performances

1.4L1.6L2.0L1.6L Turbo2.1 TD
Vitesse maxi:158 km/h180 km/h187 km/h200 km/h175 km/h
Accélérations:
400 m départ arrêté:19,2 sec17,3 sec17,5 sec16,8 sec
1000 m départ arrêté:36,7 sec33,7 sec32,4 sec30,9 sec
0 à 100 km/h15 sec12,1 sec11 sec9,9 sec18,6 sec

La Renault Fuego en collection youngtimer

Les atouts…

…et les points négatifs

  • tenue de route saine
  • freinage
  • coût d’entretien
  • côte basse
  • manque d’image
  • finition
  • lourdeur du hayon

Acheter une Renault Fuego en youngtimer

Malgré son échec commercial, il est facile de trouver une Renault Fuego. Mais il faut toutefois en trouver une en bon état et surtout en état d’origine car un bon nombre d’entre elles ont été tunées et pas toujours avec le meilleur goût.

Les pièces sont assez courantes grâce aux motorisations communes avec d’autres modèles du constructeur. L’entretien ne pose donc pas de soucis et son coût est peu élevé. La grosse difficulté lors d’une restauration vient des garnitures intérieurs difficiles à trouver.

Néanmoins son image de voiture de “beauf” reste encore collée à sa carrosserie (dans les années 80 une voiture équipée d’un kit n’était déjà pas belle et si en plus c’était un diesel ou un petit moteur ça faisait bien rire). Elle représente toutefois toute une époque de la marque au losange, ne serait-ce que sa “bulle arrière” qui inspirera celle de la R25. Sa côte reste basse et c’est donc peut être le bon moment pour réaliser une bonne affaire. On préférera une GTX ou une Turbo si on est plus dans l’optique de collectionner que de l’utiliser au quotidien.

Renault Fuego

Les liens et clubs sur la Fuego

Le Club Fuego France

Le site d’un passionné présentant ses Fuego

Autre site d’un fan du modèle


Publicité Renault Fuego

Pub Renault Fuego


Videos

Une pub pour la Renault Fuego GTX 2 litres:

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

27autres articles dans Guide d'achat youngtimers
Vous intéresserons
Renault 20 TX youngtimer
La gamme Renault 20 des années 80

La gamme Renault 20 du début des années 80 est marquée par l'arrivée du plastique...