Toyota Runner V6, vrai 4×4 pas trop rustique

BofAssez bienBienTrès bienExcellent Donnez une note !

Le Toyota Runner V6 était considéré comme un “4×4 de charme”. Il faut dire qu’à la fin des années 80 la mode n’était pas aux SUV mais plutôt au style baroudeur avec des 4×4 qui ne cachaient pas leur capacité à évoluer en tout-terrain. Dans le même temps c’était le début d’une demande pour des tout-terrains plus polyvalents avec un minimum de confort et de performances. Ce Toyota Runner V6, pourtant étudié pour le marché américain, a tapé dans l’œil de cette clientèle. Un 4×4 youngtimer intéressant et plein de qualités.

Le Toyota Runner V6, à l’aise dans la terre et sur le bitume

Avec un 4×4, même si aujourd’hui on l’a oublié, on peut faire de la balade en tout chemin, passer dans la boue, faire du franchissement, etc. Tout cela est possible avec le Toyota Runner V6. Ainsi lorsque vous avez terminé de crapahuter vous pouvez reprendre la route comme si vous étiez au volant d’une berline. Sa tenue de trajectoire est bonne avec une suspension ferme sans excès et une direction bien assistée. Ceux qui ont déjà conduit des 4×4 des années 80 sentiront la différence au niveau confort et agrément de conduite sur le bitume. Sur la route le Toyota Runner V6 est en mode propulsion. Et si la chaussée devient glissante il est possible d’enclencher manuellement le pont avant suspendu tout en roulant.

Toyota Runner V6 SR5

Les + et les – du Toyota Runner V6

Son moteur V6 essence de 3 litres développe 143 ch. C’est peu en rapport de son poids de près de 1 tonne 800. D’autant qu’il ne s’agit pas d’une berline mais d’un tout-terrain haut sur pattes. Il faut du temps pour le lancer et ensuite il est capable de tenir de bonnes moyennes pour un 4×4. L’avantage avec cette motorisation V6 c’est que tout cela se passe en souplesse et en silence. L’inconvénient c’est la consommation élevée, comptez 18 litres aux 100 km. Et ne comptez pas sur une transformation au GPL pour réaliser des économies car il semblerait que ce moteur n’aime pas trop ce carburant.

Au niveau des avantages on soulignera son grand volume utile avec un coffre de 1 200 litres. On aime aussi sa présentation soignée et son équipement complet. Un 4×4 youngtimer au look sympa, robuste et bien pratique!

Toyota Runner V6 planche de bord

Fiche technique et performances Toyota Runner V6

Moteur et transmission

Énergie:essence
Moteur:V6 à 60°
Alésage:87,5 x 82
Cylindrée:2 959 cm3
Alimentation:injection électronique
Soupapes:12
Puissance fiscale:17 CV
Puissance maxi:143 ch DIN à 4 600 tr/mn
Couple maxi:24,5 Nm à 3 400 tr/min
Transmission:4×4 ou propulsion
Boîte de vitesse:mécanique 5 rapports

 

Poids, dimensions et capacités

Poids:1 800 kg
Longueur:447 cm
Largeur:169 cm
Hauteur:174,5 cm
Empattement :262,5 cm
Réservoir :65 litres

 

Châssis – Carrosserie

Carrosseries:5 portes
Direction:Boîtier assisté
Suspensions:Triangles superposés à l’avant et pont rigide à l’arrière
Freins:Disques ventilés AV et disques AR
Pneumatiques:215 R 15

 

Performances

Vitesse maxi:165 km/h
400 m départ arrêté:18,3 s
1000 m départ arrêté: 34,9 s

Vous aimerez aussi

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

12autres articles dans Les 4x4 youngtimer youngtimers
Vous intéresserons
Fiat Panda 4x4 voitures youngtimers
Fiat Panda 4×4, petite passe partout

La Fiat Panda 4x4 c'est la Panda des villes et des champs. Dans cette version...